CAD LOTUS

Inauguré en Avril 2016, Le projet CAD LOTUS est le premier acte concret de planification énergétique à Yverdon-les-Bains, le CAD-Lotus est le résultat d’un partenariat sans précédent dans la région, piloté par Yverdon-les-Bains Énergies. Il porte sur l’alimentation en chaleur du Centre Thermal (CTY) et du Grand Hôtel des Bains (GHB) à partir des installations principales des Établissements Hospitaliers du Nord Vaudois (eHnv).

La convergence des besoins d’assainir simultanément les installations de chauffage des trois partenaires a fait naître l’opportunité d’étudier le développement d’un réseau de chaleur, sous la houlette d’Yverdon Énergies.

Le principe mis en place est simple : la chaleur est produite par la chaufferie centralisée des eHnv et la distribution assurée par un réseau de conduites à distance jusqu’aux deux autres entités consommatrices (CTY et GHB).

Bâtiments raccordés

Le projet CAD LOTUS est à 100% opérationnel et alimente les bâtiments suivants :

  • Centre thermal (CTY)
  • Grand Hôtel des Bains (GHB)
  • Établissements Hospitaliers du Nord Vaudois

Données énergétiques du CAD LOTUS

  • Chaleur fournie à CAD LOTUS : 7’145’000 kWh dont 2’772’000 kWh de récupération de chaleur sur le couplage chaleur-force de l’hôpital eHnv soit environ 39% de la chaleur fournie aux 2 preneurs CTY et GHB.
  • Le rendement moyen annuel des chaudières a été de 96,3 % sur PCi.

Vous souhaitez être conseillé par l’un de nos experts ?

Un expert en chauffage à distance répondra à toutes vos questions :

Le CAD à Yverdon-les-Bains

La configuration d’Yverdon-les-Bains est particulièrement favorable au développement de réseaux thermiques indépendants, pouvant être reliés à terme pour maximiser les synergies énergétiques entre les différents quartiers de la ville. Ces réseaux thermiques seront progressivement alimentés en chaleur ou en froid à partir des ressources disponibles via différents systèmes énergétiques tels que pompes à chaleur, chaudières à gaz naturel ou à bois.

map

Avec la réalisation en 2014-2015 du projet CAD-LOTUS, la Ville, par son Service des énergies (SEY), a pu éprouver un nouveau modèle d’affaire de «contracting thermique» et développer des compétences en matière de commercialisation et de gestion technique de prestations de fourniture d’énergie thermique.

En parallèle, le SEY a initié l‘étude puis la réalisation de plusieurs projets de chauffage à distance (CAD-STEP et CAD-SANTAL), ce qui lui a permis de disposer d’informations documentées en termes de faisabilité technique et économique, de manière à établir des projections financières.

Les CAD nécessitent un investissement de plusieurs millions de francs. Les développements de plans de quartier au Sud de la ville, l’essor d’Y-Parc et les besoins des promoteurs et gérants immobiliers de remplacer le chauffage au mazout des immeubles les plus anciens dans cette zone par des énergies renouvelables, suscitent une forte demande de raccordement à un CAD.